Comment trouver l'assurance la moins chère pour jeune conducteur ? - ActiROUTE

Comment trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur ?

L’assurance est un poste de dépense important pour un jeune conducteur.

Les jeunes conducteurs qui viennent d’obtenir leur permis, tout comme l’ensemble des conducteurs, sont soumis à l’obligation légale de souscrire une assurance. Les primes d’assurance constituent les premiers postes de dépense d’un budget auto. Le montant de la prime d’assurance auto pour jeune conducteur est particulièrement élevé puisque les conducteurs novices représentent aux yeux des assureurs un risque de sinistralité plus important. Pourtant, des solutions existent permettant de trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur.

Sommaire

Qui est concerné par le statut « jeune conducteur » ?

Qu’est-ce que la surprime jeune conducteur ?

Les solutions pour trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur

En savoir plus sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs

Qui est concerné par le statut « jeune conducteur » ?

Du point de vue des compagnies d’assurances, les jeunes conducteurs sont des conducteurs à risques. Le terme « jeune conducteur » n’a rien à voir avec l’âge du conducteur car à même à 60 ans on peut aussi être considéré comme jeune conducteur. Ce terme désigne les catégories de conducteurs suivants :

  • Les conducteurs titulaires d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans
  • Les conducteurs qui n’ont jamais conduit de véhicule assuré en leur nom
  • Les personnes qui ont conduit un véhicule de fonction sans être mentionné sur le contrat d’assurance
  • Les personnes qui récupèrent le permis suite à un retrait (suspension, annulation ou invalidation)

Qu’est-ce que la surprime jeune conducteur ?

Durant les 3 premières années (2 ans pour la conduite accompagnée) qui suivent l’obtention du permis de conduire, certains assureurs peuvent appliquer une surprime sur le tarif de la cotisation de base. Cette majoration vise à compenser le risque que représentent les conducteurs novices qui restent malheureusement impliqués dans ¼ des accidents mortels.

Toutefois, pour éviter les dérives, le montant de cette surprime est encadré par l’article A.335-9-1 du code des assurances. Ce surcoût sera dégressif au fil des années, en l’absence de sinistre responsable. Ainsi la première année d’assurance, la surprime est limitée à 100 % du tarif de base. La deuxième année, elle sera de 50 % et de 25 % la troisième année.

Les solutions pour trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur

1. Opter pour la conduite accompagnée

Pour trouver une assurance la moins chère pour jeune conducteur, vous pouvez optez pour l’apprentissage anticipé de la conduite accessible dès l’âge de 15 ans. Pendant vos 3000 km obligatoires à parcourir, vous allez acquérir une solide expérience de conduite qui sera prise en compte par les compagnies d’assurances au moment du calcul de votre cotisation. Pour une première assurance auto jeune conducteur, la surprime d’un jeune qui a fait la conduite accompagnée sera de 50 % la première année et de 25 % la deuxième.

2. Réduire sa période probatoire

Depuis janvier 2019, une formation post permis permet aux jeunes conducteurs qui le souhaitent de réduire la durée de la période probatoire. Il s’agit d’une formation complémentaire qui peut être suivie volontairement entre le 6ème et le 12ème mois suivant l’obtention du permis. Elle permet aux personnes qui ont suivi un apprentissage traditionnel de la conduite de réduire leur période probatoire à 2 ans (au lieu 3 ans). Pour celles qui sont passées par l’AAC (Apprentissage Anticipé de la Conduite), la période probatoire passe à un an et demi (au lieu de 2 ans).

3. S’inscrire en tant que conducteur secondaire

Une autre solution pour trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur consiste à s’inscrire en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance de l’un de ses parents par exemple. Cela permet d’acquérir une expérience de conduite avant de s’assurer à son nom. Toutefois, le jeune conducteur ne doit pas être en réalité le conducteur principal du véhicule. En effet, une fausse déclaration intentionnelle et une fraude à l’assurance peuvent conduire à l’invalidité du contrat.

4. Souscrire une assurance auto adaptée

En matière d’assurance auto, il existe différents niveaux de couverture. En souscrivant une assurance au tiers (c’est-à-dire la responsabilité civile) qui est la garantie minimum obligatoire, cela vous coutera moins cher que d’opter pour une assurance tous risques. Certains assureurs peuvent proposer des contrats au kilomètre, ce qui peut être intéressant pour les petits rouleurs. Pour trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur, vous pouvez également prendre contact avec l’assureur de vos parents pour bénéficier d’une remise.

5. Bien choisir la voiture à assurer

Le véhicule à assurer va bien entendu impacter le montant de la prime d’assurance. Pour ne pas faire exploser le budget, il est conseiller de s’orienter vers une voiture d’occasion à faible valeur et à faible puissance. Préférez donc une petite citadine d’occasion avec beaucoup de kilomètres à son compteur plutôt qu’une grosse berline neuve haut de gamme ! Vous pouvez également privilégiez une motorisation essence, qui vous reviendra moins cher à assurer qu’un véhicule diesel.

6. Utiliser un comparateur d’assurances

Pour trouver l’assurance la moins chère pour jeune conducteur, il convient de bien comparer les offres des différentes compagnies d’assurances. Pour cela, vous pouvez passer par un comparateur d’assurance en ligne. Ce dernier simulera le montant de votre cotisation annuelle par rapport aux différentes garanties choisies. Aussi sachez que les assurance auto à distance proposent des tarifs plutôt compétitifs en comparaison aux assureurs traditionnels.

En savoir plus sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs

Avant la souscription d’un contrat d’assurance, vous pouvez vous demander :