Nos conseils pour les jeunes conducteurs - ActiROUTE

Nos conseils pour les jeunes conducteurs

Jeunes conducteurs
Il n'est pas toujours facile de s'y retrouver quand on vient d'obtenir son permis de conduire.

Ça y est vous avez décroché votre permis de conduire, tout d’abord : félicitation ! Le permis en poche, vous allez pouvoir prendre la route seul(e) en toute légalité. Cela implique aussi devoir chercher un véhicule si vous n’en possédez pas, de l’entretenir ou de trouver un contrat d’assurance jeune conducteur. Vous trouverez à travers cet article quelques bons conseils et des réponses à certaines de vos interrogations.

Sommaire

Rappel du statut spécifique des jeunes conducteurs

Nos conseils pour trouver un véhicule

Informations sur la souscription d’une assurance auto jeune conducteur

Jeunes conducteurs : les petites astuces à connaître

Rappel du statut spécifique des jeunes conducteurs

Après l’obtention du permis de conduire, un conducteur est considéré comme un “jeune conducteur” pendant 3 ans (2ans s’il s’est formé via la conduite accompagnée). La première année le permis est doté d’un solde de points réduit de moitié, c’est-à-dire de six points. L’acquisition des points se fait progressivement chaque année si aucune infraction routière n’est commise. En cas d’infraction au code de la route, la capitalisation des points va s’interrompre. Depuis le 1er janvier, une formation post permis permet de réduire la durée du permis probatoire. Sachez aussi que si le permis subit un retrait de points égal ou supérieur à trois points, un stage de sensibilisation à la sécurité routière sera obligatoire. Si le stage reste à ses frais, il pourra se faire rembourser son amende sous certaines conditions.

Durant la période probatoire, les jeunes conducteurs devront se soumettre à certaines règles. Pour lutter contre l’alcool au volant en particulier chez les conducteurs novices, le taux d’alcool autorisé est fixé à 0,2g/l de sang contre 0,5g/l de sang pour les conducteurs confirmés. Les jeunes conducteurs devront également respecter des limitations de vitesse spécifique : 110 km/h sur l’autoroute au lieu de 130 km/h ; 100 km/h sur voie rapide au lieu de 110 km/h. De plus, l’apposition du macaron “A” signifiant “apprenti conducteur” est obligatoire à l’arrière du véhicule pendant toute la période probatoire.

Nos conseils pour trouver un véhicule

Lorsque l’on obtient le permis pour la première fois et que l’on ne possède pas de véhicule, c’est le moment pour certains d’en acquérir un ou de changer de véhicule si l’on utilisait jusque-là la voiture des parents par exemple. Pour le choix de leur première voiture, la plupart des jeunes conducteurs se tournent vers une voiture d’occasion. En effet, le budget moyen pour l’achat d’un véhicule se situe entre 1500 et 2000 €. Le type de véhicule choisi en général est la citadine. Ces véhicules présentent de nombreux avantages. Les citadines sont abordables et nombreuses sur le marché de l’occasion. De même, elles sont plutôt économiques à l’usage et également à faire assurer.

Comment trouver un contrat d’assurance auto jeune conducteur ?

En France, pour conduire un véhicule, un automobiliste doit obligatoirement avoir souscrit une assurance voiture (au minimum une assurance au tiers ou responsabilité civile). Elle doit couvrir les dommages causés à un tiers en cas d’accident responsable. Sur le marché, il existe différentes formules : formule au tiers ou des contrats d’assurance couvrant tous les risques. En tant que jeune conducteur, vous êtes tout particulièrement exposé au risque routier. C’est pourquoi certaines compagnies appliquent une surprime sur la cotisation de leurs assurés jeunes conducteurs. Pour trouver une première assurance moins chère, vous pouvez utiliser un comparateur ou encore vous inscrire en tant que conducteur secondaire sur le contrat d’assurance de vos parents.

Jeunes conducteurs : les petites astuces à connaître

Une fois seul(e) au volant de son véhicule, le jeune conducteur devra avoir quelques notions de mécanique en cas de panne par exemple, si son véhicule ne démarre plus ou qu’il doit changer une roue. S’il ne sait pas comment faire, il peut demander conseils à ses proches ou à ses amis, cela sera plus économique que de faire appel à une dépanneuse pour une simple roue crevée. Il faut aussi savoir réaliser les gestes de base pour entretenir sa voiture comme vérifier le niveau de l’huile, le liquide de lave-glace ou de refroidissement. Pour certaines opérations périodiques (vidange, changement de courroie…) il faudra se référer aux préconisations du constructeur. Sachez qu’un véhicule bien entretenu aura une durée de vie plus longue et sera également plus fiable.