Tout sur le permis B, le permis voiture - ActiROUTE

Tout sur le permis B

Comme le permis moto et le permis poids lourd, le permis B permet de conduire un véhicule motorisé.

Appartenant à la catégorie B des permis de conduire, le permis B permet la conduite de véhicules légers : voitures, camionnettes ou camping-cars dont le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Pour pouvoir passer ce permis dans une auto-école, il faut être âgé de 18 ans. Il faut aussi réussir 2 examens : l’épreuve théorique et l’épreuve pratique.

Sommaire

Quel type de véhicule peut-on conduire ?

Conditions pour obtenir le permis B

Déroulement de la formation permis

Nouveau permis de conduire à points

En savoir plus sur les autres permis voiture

Quel type de véhicule peut-on conduire avec un permis B ?

Les titulaires d’un permis auto sont autorisés à circuler dans des véhicules dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes. Les voitures peuvent être affectées soit au transport de personnes, soit au transport de marchandises. Il est possible de conduire des véhicules possédant jusqu’à 9 places assises (conducteur compris). Pour les véhicules désirant atteler une remorque, le PTAC doit être inférieur ou égal à 750 kg sous réserve que la somme totale des poids du véhicule tracteur et de la remorque n’excède pas les 4 250kg.

Depuis le 1er mars 1999, avec le permis B il est possible de conduire les tricycles et quadricycles lourds à moteur de catégorie B1. Si vous avez obtenu votre permis de conduire depuis au moins 2 ans et que vous avez suivi une formation pratique de 7h, vous êtes également autorisé à conduire un deux-roues d’une cylindrée égale ou supérieure à 50 cm³ et inférieure ou égale à 125 cm3 et dont la puissance n’excède pas 11 kW. Mais aussi un scooter à 3 roues de la catégorie L5e d’une cylindrée supérieure à 50 cm3, dont la vitesse maximale dépasse 45 km/heure et dont le poids à vide ne doit pas excéder 1 000 kg.

Les modalités pour tracter une caravane avec le permis B

Tracter une caravane avec le permis B peut donc se faire dès lors que le poids maximum du véhicule tracteur et de la caravane ne dépasse pas 3,5 tonnes. Pour un poids compris entre 3,5 et 4,25 tonnes, le conducteur devra suivre une formation complémentaire.

Conditions pour obtenir le permis voiture

  • Le permis B est accessible à partir de 18 ans
  • Il faut être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) ou de l’attestation de sécurité routière (ASR)
  • Les candidats français devront présenter leur certificat de participation à la journée défense et citoyenneté ou une attestation d’exemption
  • Depuis 2013, la durée de validité du permis est de 15 ans à partir de sa date de délivrance

Combien coûte le permis B ?

Pour passer le permis de conduire B, il faut d’abord passer le code. Puis il faut suivre 20 heures minimum de formation à la conduite. Avec de fortes disparités au niveau géographique, le coût du permis peut varier du simple au double selon le département ou l’école de conduite. Selon une étude menée par UFC-Que Choisir en juin 2016, le prix moyen pour obtenir le permis s’établit à 1781 €.

Déroulement de la formation permis

Épreuve théorique : le code de la route

C’est au sein d’un centre agréé que le candidat devra dans un premier temps passer l’épreuve théorique générale du permis de conduire français aussi appelé le code. Depuis juin 2016, 1000 nouvelles questions a été ajoutées afin d’améliorer la formation des conducteurs novices particulièrement exposés aux risques routiers. Pour réussir l’examen du code, le candidat devra fournir 35 bonnes réponses sur 40. La formation théorique est le plus souvent assurée par un moniteur d’auto-école.

Mais un candidat peut aussi apprendre le code en ligne tout seul. Dans ce cas-là, le candidat doit effectuer les démarches auprès de l’administration pour s’inscrire à l’examen. Il devra alors se présenter en tant que candidat libre.

Épreuve pratique : la conduite

L’examen de conduite est sur 30 points. Pour la réussir il faut obtenir un minimum de 20 points et ne pas commettre de faute éliminatoire (comportement dangereux mettant en danger le candidat et/ou mettant en danger les autres). D’une durée de 32 minutes, l’examinateur évaluera le candidat en agglomération et hors agglomération pendant cette épreuve. Il s’agira pour le candidat de suivre les indications directionnelles de l’examinateur comme pour une leçon de conduite classique.

Conformément à l’Arrêté du 2 juillet 2014 relatif aux modalités de l’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire de la catégorie B et de la sous-catégorie B1, le candidat sera d’abord soumis à un test de vue. Puis il sera évalué sur ses connaissances sur les vérifications intérieures et extérieures du véhicule. Ensuite il devra réaliser un freinage de précision et enfin une manœuvre en marche arrière.

Nouveau permis de conduire

Après avoir obtenu son permis B, le conducteur rentre dans la catégorie des « jeunes conducteurs ». Peu importe son âge et sa méthode d’apprentissage de la conduite. Appelé plus communément le permis probatoire, le titulaire du nouveau permis possède 6 points. Son capital points augmentera de 3 points par an s’il a suivi une formation en conduite accompagnée (AAC). Il est de 2 points par an le cas échéant. Pour atteindre les 12 points, il ne doit pas commettre d’infractions routières durant la période probatoire. De même, il doit obligatoirement assister à un stage de récupération de points s’il commet une infraction entraînant un retrait de points supérieur ou égale à 3 points. Le permis à points devient invalide en cas de solde de points nul.

Pour en savoir plus sur les autres permis de catégorie B

Pour circuler dans un véhicule appartenant à une autre catégorie, vous pouvez passer :

  • Le permis B1, pour conduire un quadricycle n’excédant pas les 15 kW (puissance maximale du moteur)
  • Un permis BE, afin de tracter une remorque (permis remorque)
  • Le permis BEA, pour conduire une voiture avec une boîte automatique