Tout sur le permis AM (ancien BSR) - ActiROUTE

Permis AM

Pour obtenir le permis AM, il faut au moins avoir 14 ans et une des attestations de sécurité routière.

Mis en place le 19 janvier 2013 avec la réforme du permis moto, le permis AM remplace le BSR (Brevet de Sécurité Routière). Le titre permet de conduire un cyclomoteur ou un quadricycle léger à moteur. Comme pour les autres examens du permis de conduire, l’élève devra suivre une formation théorique et formation pratique. En revanche, l’obtention du permis AM n’est pas sanctionnée par un examen final. Une attestation de suivi sera remise à la fin de la formation. Ce document sera indispensable pour faire la demande de permis.

Sommaire

Pour qui ? Et pour quel type de véhicule ?

Conditions et documents à fournir pour l’inscription

Déroulement de la formation AM

En savoir plus sur les autres examens du permis

Pour qui ? Et pour quel type de véhicule ?

Le permis AM concerne toutes les personnes nées à partir du 1er janvier 1988. Les personnes nées avant 1988 peuvent conduire un scooter ou une voiturette sans posséder le BSR ou le permis scooter. Enfin, toute personne qui détient un permis de conduire d’une autre catégorie (A, B, C ou D) est autorisée à conduire un véhicule appartenant à la catégorie AM. À partir de 14 ans révolus, le permis AM autorise la conduite d’un cyclomoteur ou d’un scooter doté d’un moteur d’une puissance de 50cm3 et dont la vitesse est limitée à 45 km/h.

À partir de 16 ans, il permet de conduire une voiture de type voiturette (voiture sans permis) ou un quadricycle d’une puissance maximale de 50 cm3 et n’excédant pas 4 kW.

Conditions et documents à fournir pour le dossier d’inscription

Il n’y a pas d’examen du code et de conduite pour passer le permis. Si le moniteur estime l’élève apte à la conduite, il lui remettra une attestation de formation à la fin du module de 7h. Elle lui permettra de conduire pendant 4 mois à compter de sa date de délivrance. Pour obtenir son nouveau permis de conduire sécurisé au format carte de crédit, il devra en faire la demande à la Préfecture.

  • Il faut être âgé de 14 ans minimum pour le permis AM
  • Le formulaire Cerfa n° 14866*01 rempli par le candidat ou son représentant légal si il est mineur
  • La photocopie recto verso d’une pièce d’identité
  • La photocopie d’un justificatif de domicile
  • Une copie du livret de famille pour les mineurs
  • 2 photos d’identité homologuées
  • Vous devez être titulaire de l’ASSR 1 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) et de l’ASSR 2 ou de l’ASR (Attestation de Sécurité Routière)
  • Les candidats de nationalité française devront présenter leur certificat de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC)
  • Les candidats étrangers devront présenter un titre de séjour valide et résider en France depuis au moins 6 mois
  • La durée de validité du permis est de 15 ans à partir de sa date de délivrance

Combien coûte le permis AM ?

Pour le permis AM et les 7h de formation il faudra compter entre 150 et 400 €. Le tarif dépendra de la région où vous vous trouvez et aussi de l’école de conduite choisie. Notez que pour obtenir le permis AM, il faut être en possession de l’ASSR 1 ou de l’ASSR 2 ou de l’ASR et que le coût pour passer cette attestation est gratuit.

Déroulement de la formation AM

Pour améliorer la formation des conducteurs de cyclomoteurs ou de voiturettes sans permis, depuis le 1er mars 2019, la formation pour le permis AM a changé :

  • Le volume horaire de la formation pratique passe de sept heures à huit heures sur une durée de deux jours minimum
  • La formation comprend désormais cinq séquences de travail
  • Pour les élèves mineurs, la présence d’un des parents est obligatoire lors de la séquence de sensibilisation au risque routier
  • Un livret de formation est remis à l’élève. Il devra répondre à un questionnaire avant de débuter sa formation. Il peut être dématérialisé ou non.

Formation théorique pour le permis AM

C’est l’arrêté du 8 novembre 2012 qui fixe les conditions d’obtention du brevet de sécurité routière correspondant à la catégorie AM du permis de conduire. La partie théorique de la formation au permis AM est généralement dispensée au collège. En classe de 5ème pour l’ASSR1 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) et en 3ème pour l’ASSR2.

Pour obtenir leurs attestations les élèves doivent répondre correctement à 10 questions d’un QCM qui en comporte 20. Le taux de réussite est très élevé, pour l’année 2013 : 99,1 % pour l’ASSR 1 et 98,5 % pour l’ASSR 2. Pour ceux qui n’auraient pas pu passer cette formation théorique, ils peuvent obtenir une équivalence avec l’ASR (Attestation de Sécurité Routière). Avec deux épreuves par an, en mars et en octobre, les inscriptions se font en mairie ou dans un établissement GRETA.

L’équipement obligatoire pour les deux roues

Afin de sensibiliser les conducteurs de deux-roues à l’importance d’avoir un équipement adapté, ceux-ci ne pourront plus se présenter à formation pratique sans être correctement équipés. D’après la sécurité routière, 16% des conducteurs de scooter ne posséderaient aucun équipement. Ainsi les candidats au permis AM devront obligatoirement être en possession des équipements suivants :

  • un casque homologué
  • de gants adaptés à la pratique d’un deux-roues motorisé
  • un blouson ou une veste à manches longues
  • des bottes ou des chaussures montantes

Les 5 modules obligatoires

Il n’est plus possible de faire la formation pour le permis AM en une seule journée. Avec le passage à huit heures de formation minimum, l’enseignement se déroulera sur deux jours minimum avec une durée maximale de formation fixée à quatre heures par jour. Il faut aussi noter que la durée totale des séquences 2 (hors circulation) et 4 (en circulation) doit être au moins égale à six heures.

Séquence 1 : Échanges sur les représentations individuelles autour de la conduite (30 minutes minimum)

Les grands thèmes de la sécurité routière seront abordés comme la vitesse, la conduite en état d’ivresse, la consommation de stupéfiants ou de médicaments ainsi que l’utilisation de distracteurs pendant la conduite. La séquence comprend aussi un rappel de la signalisation ainsi que l’importance du respect des règles de circulation et des autres usagers de la route.

Séquence 2 : La formation hors circulation (1 heure minimum)

Vous pouvez suivre une formation au permis AM dans une auto-école ou un établissement agréé par l’état. Le programme de formation est adapté en fonction de l’option choisie : cyclomoteur (mobylette) ou quadricycle léger à moteur. L’élève devra connaitre le fonctionnement des principaux organes du véhicule pour pouvoir les utiliser et les entretenir correctement. L’apprenti conducteur doit savoir réaliser les manœuvres de base : démarrer/garer son véhicule, trouver l’équilibre en ligne droite, lors d’un virage. Il doit aussi être capable d’effectuer les réglages nécessaires pour conduire en toute sécurité.

Séquence 3 : Le code de la route (30 minutes minimum)

Durant cette séquence, les élèves devront montrer leur connaissance de la signalisation verticale et horizontale et en comprendre leur rôle. Ils devront aussi connaître les principales règles de circulation. Les élèves devront savoir correctement positionner leur véhicule en ligne droite, en cas de virage et lors d’un changement de direction. Les règles de priorité devront aussi être acquises afin que le franchissement d’intersections se réalise en toute sécurité.

Séquence 4 : La formation en circulation

Durant cette phase de conduite en circulation, l’élève sera guidé par son moniteur via une liaison radio pour les cours de conduite. Plusieurs élèves pourront suivre cette formation à la conduite en même temps. Ils devront suivre l’itinéraire indiqué en respectant les règles de circulation sans représenter de danger pour les autres usagers de la route. Durant ce module, l’élève apprendra en situation réelle comment s’insérer et sortir de la circulation, démarrer, freiner, ralentir, accélérer et changer de direction. Il devra se positionner correctement sur son véhicule et aussi sur la chaussée. Il devra montrer son aptitude à maitriser son véhicule en toutes circonstances.

Séquence 5 : Sensibilisation aux risques routiers

Lors de cette séquence, pour un élève mineur la présence d’au moins l’un des parents (ou son représentant légal) est obligatoire. Ce module de sensibilisation aux risques abordera les dangers spécifiques à l’utilisation et à la conduite de deux roues. D’autres thèmes seront traités comme la vitesse et ses conséquences sur l’équilibre, l’adhérence, la force centrifuge et le freinage. Enfin, une dernière partie sera consacrée aux échanges avec les élèves. Un premier échange portera sur les comportements par rapport au phénomène vitesse. Enfin, les élèves pourront partager sur les situations rencontrées lors de la conduite en circulation.

Pour en savoir plus sur les autres examens du permis de conduire français