Aides pour financer son permis de conduire - ActiROUTE

Aides possibles au financement du permis de conduire

Il existe 4 principales aides pour financer votre permis de conduire à points.

Selon une enquête menée par UFC-Que Choisir le prix du permis de conduire se situerait en moyenne autour de 1804 euros avec de très fortes disparités régionales. Cette somme non négligeable n’est pas à la portée de toutes les bourses. C’est pourquoi, pour favoriser l’insertion professionnelle et l’égalité des chances d’accès à l’emploi, des nombreux dispositifs ont été mis en place pour permettre de passer son permis de conduire. Pour prétendre à une aide au permis de conduire, il faudra toutefois respecter certaines conditions d’obtention.

Sommaire

Différentes aides de financement au permis

Passer le permis avec son CPF

Autre solution pour réduire le coût du permis

Différentes aides de financement au permis

La bourse au permis de conduire

Mise en place par les villes de Suresnes et de Carcassonne en 2007, la bourse au permis de conduire est un dispositif qui permet de financer sa formation permis. Depuis cette aide au permis de conduire s’est étendu mais ne concerne pas toutes les communes. Il faut se renseigner auprès de votre mairie pour savoir si elle fait partie des municipalités qui y participent. Cette aide s’adresse aux jeunes âgés de 18 à 25 ans. Et plus particulièrement ceux dont les ressources personnelles ou familiales sont insuffisantes pour passer son permis de conduire.

L’aide pour le permis de conduire repose sur un partenariat. La commune finance une partie du coût de la formation pour le permis auto. En échange, le bénéficiaire s’engage bénévolement dans une activité d’intérêt général et collectif. Il peut s’agir d’une association caritative, une maison de retraite ou toutes actions à caractère social ou humanitaire. Le nombre d’heures à effectuer par le bénéficiaire et les conditions d’attribution de l’aide dépendent de chaque commune.

Le financement du permis par Pôle Emploi

Le défaut de permis peut constituer un réel problème lorsque l’on est en recherche d’emploi. À l’instar de l’aide à la mobilité qui permet la prise en charge des frais de déplacement, de repas et d’hébergement lorsque vous vous rendez à un entretien d’embauche. Vous pouvez aussi bénéficier sous conditions d’un financement du permis par Pôle Emploi. Cette aide au permis de conduire consiste en une prise en charge totale ou partielle des frais liés au passage du permis. Le montant maximum de l’aide est de 1200 euros. Il sera versé en 3 fois directement à l’auto-école après la présentation de justificatifs.

Pour bénéficier de l’aide au financement, il faudra remplir un dossier de candidature avec son référent Pôle Emploi. Les critères d’attributions sont les suivants : avoir 18 ans, être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi depuis au moins 6 mois de manière continue et ne pas percevoir d’allocation de chômage ou percevoir l’allocation au retour à l’emploi minimale. Une dérogation est possible notamment en cas de promesse d’embauche.

Le permis à 1 euro par jour

Mis en place par l’État en 2005, le permis à 1 euro par jour est un prêt à taux zéro qui permet de financer sa formation à la conduite avec des facilités de paiement : en remboursant seulement 1 euro par jour, soit 30 euros par mois. Il faut être âgé de 15 à 25 ans pour bénéficier de cette aide au permis de conduire. Ce dispositif permet de financer l’apprentissage de la conduite du permis voiture et du permis moto. Notez que si vous souhaitez suivre un Apprentissage Anticipé de la Conduite (conduite accompagnée), vous pouvez bénéficier du prêt. C’est aussi le cas pour les candidats qui choisissent la conduite supervisée.

Pour obtenir le prêt, il faudra s’inscrire dans une école de conduite partenaire du permis à 1 euro par jour. Elles sont 4500 sur tout le territoire et reconnaissables grâce au logo accolé sur leur vitrine. Vous pouvez retrouver la liste des établissements participants sur le site de la sécurité routière. Une fois le devis et le contrat de formation accepté, il faudra adresser une demande de prêt personnel dans l’établissement de crédit de votre choix. Le remboursement sera étalé sur 40 mois maximum. C’est l’État qui prendra en charge les intérêts liés à ce prêt.

Lettre de demande de financement du permis de conduire

Pour bénéficier d’une aide au permis de conduire, certains organismes peuvent vous demander de rédiger une lettre de demande. Ce document va permettre de compléter votre dossier de candidature.

Passer le permis avec son CPF (Compte personnel de Formation)

Les salariés ou chômeurs qui ont acquis suffisamment d’heures au titre du compte personnel de formation peuvent financer leur formation au permis B sous certaines conditions. La prise en charge peut comprendre la formation pour l’examen du permis de conduire dans sa globalité, c’est-à-dire la formation pour l’examen du code (cours de code) et pour l’examen de la conduite (leçons de conduite). Attention toutes les catégories de permis de conduire ne sont pas éligibles à cette aide au permis de conduire. Les permis poids lourds (permis C et permis D) ainsi que le permis deux roues ne sont pas concernés par le dispositif.

L’obtention du permis doit contribuer à la réalisation d’un projet professionnel ou à favoriser la sécurisation du parcours professionnel. D’autre part, le demandeur ne doit pas faire l’objet d’une suspension de permis de conduire (invalidation ou annulation du permis).

Autre solution permettant de réduire le coût du permis

Pour alléger le coût du permis, vous pouvez aussi lire :