Apprentissage anticipé de la conduite (AAC) - ActiROUTE

Apprentissage anticipé de la conduite

Passer le permis peut être réalisé soit en conduite accompagnée, soit en supervisée soit en conduite encadrée.

L’apprentissage du permis et de la conduite peut se faire de différentes manières, l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) est l’une d’elle. Il s’agit comme son nom l’indique d’apprendre à conduire de manière anticipé puisque la formation est accessible dès 15 ans. Elle comprend 3 étapes : une formation initiale dans une auto-école, une partie conduite que l’apprenti conducteur effectue avec un accompagnateur et enfin l’examen du permis.

Sommaire

Les différents apprentissages de la conduite

Le déroulement de l’apprentissage anticipé de la conduite

Les avantages de l’apprentissage anticipé de la conduite

Pour en savoir plus sur les autres méthodes d’apprentissage de la conduite

Les différents apprentissages de la conduite

La conduite accompagnée

Lors d’un apprentissage anticipé à la conduite, vous pouvez avoir plusieurs accompagnateurs faisant partie ou non du cadre familial. Cependant n’importe qui ne peut pas être accompagnateur en conduite accompagnée.

Pour pouvoir y prétendre, il faut respecter certaines conditions :

  • Il n’y a plus de condition d’âge mais l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins cinq ans sans interruption
  • Il ne doit pas avoir fait l’objet d’une annulation du permis ou d’une invalidation dans les 5 années précédentes
  • Avant de débuter cet apprentissage, il doit avoir obtenu l’accord préalable de sa compagnie d’assurance
  • Il doit être mentionné dans le contrat de formation signé avec l’école de conduite

La conduite encadrée

La conduite encadrée s’adresse à toutes les personnes âgées d’au moins 16 ans et qui préparent un BEP ou CAP de conducteur routier. Elle s’inscrit dans le cadre de votre formation scolaire. Elle dure 2 ans jusqu’à l’obtention de votre diplôme. Préalablement, vous devez avoir passé avec succès l’épreuve théorique du code de la route ainsi que l’épreuve pratique du permis de conduire. Vous devrez aussi assister à un rendez-vous pédagogique obligatoire dans le cadre de votre formation et obtenir l’attestation de votre chef d’établissement. Ensuite, dès le jour de vos 18 ans, vous pourrez conduire seul à condition d’avoir obtenu votre permis et votre diplôme professionnel.

La conduite supervisée

La conduite supervisée est destinée aux conducteurs de plus de 18 ans. Pour pouvoir suivre cet apprentissage, il faut avoir réussi l’examen du code et avoir suivi une formation pratique de 20h minimum avec un moniteur d’auto-école. De plus, une évaluation favorable de son enseignant et de la sécurité routière sera nécessaire. Comme pour un apprentissage anticipé de la conduite, les cours de conduite se feront avec un accompagnateur sous réserve d’avoir obtenu l’accord de sa compagnie d’assurance. Le choix de la conduite supervisée peut se faire dès son inscription en auto-école ou suite à l’échec à l’examen pratique.

Le déroulement de l’apprentissage anticipé de la conduite

La formation AAC peut s’effectuer dès l’âge de 15 ans, avec dans un premier temps les cours de code et l’apprentissage des règles de sécurité routière. Avant de commencer cet apprentissage, il faudra obligatoirement avoir obtenu l’examen théorique du code.

La formation initiale

La formation initiale de l’apprentissage de la conduite se déroule avec un moniteur d’école de conduite. Elle dure 20h au minimum. Cette durée peut être plus courte dans 2 cas : si vous êtes déjà titulaire d’un permis dans une autre catégorie (il n’y aura pas de volume horaire minimum, tout dépendra de votre niveau) et si vous choisissez de passer votre permis avec une voiture équipée d’une boite automatique (13 h minimum obligatoires au lieu de 20). Lorsque votre enseignant jugera que votre niveau est suffisant, vous pourrez entamer la conduite accompagnée. Vous recevez alors une attestation de fin de formation initiale.

La conduite accompagnée

Cette phase doit durer un an au minimum et vous devez parcourir au moins 3000 km avec votre accompagnateur. Pendant cette période de formation, vous devrez respecter un certains nombres de règles. Vous devez appliquer les règles du code de la route. Vous devez aussi avoir un véhicule équipé d’un dispositif de doubles rétroviseurs latéraux. Il faudra apposer un disque avec la mention “conduite accompagnée” à l’arrière du véhicule. Vous devez pouvoir présenter votre formulaire de demande de permis de conduire, votre attestation d’assurance et votre livret d’apprentissage. Durant cet apprentissage anticipé, vous n’avez le droit de circuler qu’en France. De plus vous serez soumis aux mêmes limitations de vitesse que les jeunes conducteurs. C’est-à-dire 100 km/h sur autoroute.

Les rendez-vous pédagogiques obligatoires

Lors de votre apprentissage, vous devrez vous rendre à deux rendez-vous pédagogiques obligatoires. Le premier a lieu entre 4 et 6 mois après l’obtention de votre attestation de fin de formation initiale. Le second rendez-vous après avoir effectué vos 3000 km obligatoires. Chaque rendez-vous dure 3 heures minimum. Il comprend une partie pratique (conduite avec l’enseignant) et une partie théorique où différents thèmes de la sécurité routière seront abordés. Ce sera l’occasion de faire un bilan sur vos progrès et aussi vos éventuelles lacunes.

Les avantages de l’apprentissage anticipé de la conduite

Les conducteurs qui ont choisi de se former par le biais de la conduite accompagnée auraient 4 fois moins d’accidents que les autres. De nombreux autres avantages peuvent pousser les candidats à opter pour l’apprentissage anticipé de la conduite :

  • Avec un apprentissage anticipé à la conduite on peut commencer plus tôt l’apprentissage. La formation initiale est accessible dès 15 ans. Il est possible de passer l’épreuve pratique à 17 ans et demi et donc conduire seul le jour son 18ème anniversaire.
  • Un apprentissage anticipé à la conduite permet d’acquérir une solide expérience de conduite afin d’avoir une meilleure préparation à l’examen. Le taux de réussite à l’examen du permis est de 74% contre 55% pour un apprentissage traditionnel.
  • La période du permis probatoire est réduite à 2 ans au lieu de 3. Les jeunes conducteurs n’ont au départ que 6 points sur leur titre. Leur permis à points augmente chaque année à condition de ne pas commettre d’infraction routière. 3 points supplémentaires pour les conducteurs qui ont suivi un apprentissage anticipé de la conduite, seulement 2 points pour les autres.
  • Choisir un apprentissage anticipé à la conduite permet de réduire le prix du permis avec un coût d’environ 30% à la baisse par rapport à une formation classique. De plus, votre société d’assurance peut appliquer un tarif préférentiel sur votre assurance auto jeune.

Pour en savoir plus sur les autres méthodes d’apprentissage de la conduite

Pour vous former à la conduite, vous pouvez aussi passer par :