Tout sur le permis B1 - ActiROUTE

Tout sur le permis B1

Passer le permis de conduire B1 permet de conduire une voiture sans permis.

Le permis B1 fait partie de la catégorie B des permis de conduire en France. Avec celui-ci, il sera possible de conduire des voitures de petite cylindrée aussi nommées voiturettes sans permis mais aussi des tricycles à moteur. Accessible à partir de 16 ans, il faudra réussir l’épreuve théorique du code de la route et l’épreuve pratique de la conduite pour l’obtenir. Une inscription dans une auto-école est nécessaire pour passer le permis.

Sommaire

Quel type de véhicule peut-on conduire ?

Conditions pour obtenir le permis B1

Déroulement de la formation permis

En savoir plus sur les autres permis voiture

Quel type de véhicule peut-on conduire avec un permis B1 ?

Une fois le permis de conduire B1 obtenu, il sera possible de circuler dans deux types de véhicules :

  • Quadricycles lourds à moteur de catégorie L7e dont la puissance du moteur n’excède pas 15 kW et dont le poids à vide ne doit pas excéder pas 400 Kilogrammes pour le transport de personnes et 550 kilos pour le transport de marchandises
  • Tricycles à moteur dont la puissance du moteur n’excède pas 15 kW, le poids à vide n’excédant pas 550 Kilogrammes

Conditions pour obtenir le permis de conduire B1

  • Le permis B1 est accessible à partir de 16 ans
  • Il faut être titulaire de l’attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) ou de l’attestation de sécurité routière (ASR)
  • Les candidats français devront présenter leur certificat de participation à la journée défense et citoyenneté ou une attestation d’exemption
  • Les candidats étrangers devront présenter un titre de séjour valide et résider en France depuis au moins 6 mois
  • Le permis B1 a une durée de validité de 15 ans à partir de sa date de délivrance

Combien coûte le permis B1 ?

Chaque moto-école fixe librement ses prix. Le tarif pour passer votre permis B1 dépendra de l’école de conduite. Deux solutions s’offrent à vous : soit vous optez pour une formule classique (vous payez en fonction du nombre de cours de conduite) ou pour un forfait (formule tout compris). De manière générale, les prix varient entre 700 et 1 600 €. Notez que vous payerez moins chère si vous avez déjà obtenu le code. Certaines personnes peuvent bénéficier d’une aide financière.

Le permis à un euro par jour

Cette aide financière est sans doute la plus connue de tous et de toutes. Elle est destinée aux jeunes conducteurs dont l’âge est compris entre 15 et 25 ans. Cependant, l’aide financière n’est pas présente dans l’ensemble des écoles de conduite. Le site de la sécurité routière indique quelles sont les auto-écoles conventionnées « permis à 1 euro par jour ». Le montant de l’aide financière varie selon les cas :

  • Les jeunes conducteurs peuvent obtenir un prêt de 600 / 800 / 1 000 / 1 200 euros s’ils ne se sont jamais inscrits à un permis auto / permis moto
  • Ils peuvent obtenir un prêt de 300 euros après un passage du permis de conduire infructueux afin de suivre une formation complémentaire.

Déroulement de la formation permis

Épreuve théorique : le code de la route

Comme pour l’obtention d’autres permis de conduire français, le candidat devra dans un premier temps réussir l’Épreuve Théorique Générale, communément nommé examen du code de la route. L’objectif de l’examen est de vérifier que le candidat connait la législation relative à la circulation routière sur les voies publiques. Pour être admis, le candidat devra donner au moins 35 réponses correctes sur les 40 qui lui seront posées sous la forme d’un diaporama. Il aura à sa disposition un boitier électronique avec les lettres A, B, C et D et les touches « correction » et « validation » pour répondre au QCM.

Pour passer le code, le candidat bénéficie d’une formation théorique en cas d’inscription dans une école de conduite. Cette formation est dispensée par un moniteur. Il peut aussi s’entraîner en effectuant des tests de code de la route à son domicile. Il n’y a pas de nombres d’heures minimum de révision. Le candidat peut se présenter au centre d’examen quand il se sent prêt, l’école de conduite devant tout de même l’approuver. Après avoir réussi son code, il peut passer à la partie pratique du permis B. Le cas échéant, le candidat doit au moins une semaine avant de pouvoir le repasser.

Pendant cette période, il pourra continuer à se rendre aux cours de code du moniteur d’auto-école. Il pourra aussi de nouveau consulter son livre de code afin d’augmenter ses chances de réussite. De même, le candidat pourra s’inscrire à des cours de code en ligne, certains sites internet promettant des taux de réussite plus élevés que la moyenne nationale.

Épreuve pratique : la conduite

La seconde épreuve à passer pour le permis B1 est l’épreuve pratique de la conduite qui se déroule en circulation. En liaison radio avec l’examinateur qui le surveillera à l’aide d’un véhicule suiveur, le candidat sera seul à bord de son véhicule pour cette épreuve. Cet exercice permettra de vérifier que le candidat est apte à circuler de manière autonome à bord d’un tricycle ou d’un quadricycle lourd à moteur dont la vitesse peut atteindre 60 km/heure. L’examinateur évaluera aussi que le conducteur respecte bien le code de la route et qu’il ne représente pas de danger pour les autres usagers.

À l’issue de l’examen de conduite, le candidat doit patienter 48 heures avant d’obtenir les résultats :

  • Il a été recalé de l’examen du permis B1. Le candidat doit attendre 7 jours avant de se présenter de nouveau devant l’inspecteur du permis de conduire.
  • Il obtient son permis de conduire B1 s’il a réussi l’épreuve. Son auto-école pourra faire une demande de permis auprès des services de l’État. Mais il pourra conduire en attendant l’arrivée de son nouveau permis s’il récupère le certificat d’examen du permis de conduire, toujours dans son auto-école

Pour en savoir plus sur les autres permis de catégorie B

Pour pouvoir conduire un véhicule appartenant à une autre catégorie, vous pouvez passer :

  • Le permis B, afin de conduire des véhicules légers (PTAC inférieur ou égal à 3,5 tonnes)
  • Un permis BE, pouvoir atteler une remorque à l’arrière des véhicules automobiles
  • Le permis BVA, afin de conduire une voiture possédant une boîte automatique