Combien coûte l'assurance pour un jeune conducteur ? - ActiROUTE

Combien coûte l’assurance pour un jeune conducteur ?

Le coût d'une assurance varie selon les compagnies d'assurance.

Dans le code de la route, la notion de « jeune conducteur » désigne une personne titulaire d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans (2 ans en cas de conduite accompagnée) ou une personne qui récupère son permis après un retrait. Du point de vue des assureurs, une personne qui n’a jamais été assurée sera aussi considérée comme jeune conducteur. Ces derniers représentent une aggravation du risque à assurer. C’est pourquoi une surprime sera presque systématiquement appliquée sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs. Mais alors : combien coûte une assurance jeune conducteur ?

Sommaire

Le coût moyen d’une assurance jeune conducteur

Qu’est-ce que la surprime jeune conducteur ?

Les critères pris en compte dans le calcul de la cotisation

En savoir plus sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs

Le coût moyen d’une assurance jeune conducteur

En 2017, plus de 860 000 permis B ont été délivré. Pour ces nouveaux conducteurs qui souhaitent circuler sur le territoire français, il faudra impérativement souscrire un contrat d’assurance auto avant de pouvoir prendre le volant. En effet, rappelons qu’en France, une assurance automobile est obligatoire depuis 1958. Tous les conducteurs doivent souscrire une assurance. Au minimum ils doivent prendre la garantie responsabilité civile. Cette dernière leurs permet en cas de sinistre d’indemniser les dommages corporels et matériels causés à un tiers.

Mais combien coûte une assurance jeune conducteur ? Selon une étude menée par Lelynx.fr et L’Argus de l’assurance, en moyenne un conducteur novice devra débourser environ 896 € par an pour être assuré alors que la prime à payer pour un conducteur expérimenté s’élèverait à 509 €. Cette différence de tarif s’explique en partie par le fait que les personnes de la tranche d’âge 18-25 ans sont les principales victimes d’accident de la route. Ils représentent près de 21% de la mortalité routière et donc des accidents graves.

Qu’est-ce que la surprime jeune conducteur ?

Manque d’expérience de conduite, non conscience des dangers de la route, conduites à risques (vitesse, alcool ou encore stupéfiants) sont d’autant de facteurs qui font que les jeunes conducteurs représentent un risque aggravé pour les compagnies d’assurances. C’est pourquoi, le plus souvent durant les premières années une surprime est appliquée sur le montant de la prime d’assurance de base. Cette majoration est encadrée par l’article A121-1-1 du code des assurances. La surprime jeune conducteur ne peut dépasser 100 % de la prime de référence. Chaque année sans sinistre responsable, la surprime est réduite de moitié. De plus, la durée maximale de cette surprime est de 3 ans.

Pour un jeune conducteur sans accident responsable, la majoration de la prime correspondra à :

  • La première année : + 100 % par rapport au tarif de base
  • La deuxième année : + 50 % par rapport au tarif de base
  • La troisième année : + 25 % par rapport au tarif de base
  • La quatrième année : la surprime ne sera plus appliquée

Les critères pris en compte dans le calcul de la cotisation

Pour calculer le montant d’une cotisation, les compagnies d’assurance prennent en considération divers critères concernant le conducteur ainsi que le véhicule à assurer. Ainsi, l’âge, le sexe, la durée d’obtention du permis, le lieu de résidence et les antécédents du conducteur vont déterminer le montant de l’assurance auto jeune conducteur. Par exemple, les conducteurs novices qui ont suivi la conduite accompagnée verront le prix de leur première assurance réduit par rapport à un jeune conducteur lambda.

Pour ne pas voir le prix de l’assurance voiture jeune conducteur flambé, il vaut mieux opter pour une voiture d’occasion à faible puissance plutôt que pour un bolide tout neuf avec une motorisation puissante. Les assureurs proposent également différentes formules : assurance tous risques ou formule au tiers, cette dernière sera plus économique. Il faut également savoir que la zone géographique où vous vivez va entrer en considération pour le calcul de votre prime. En effet, en région parisienne ou en région PACA, les vols sont plus nombreux que par rapport au reste du territoire. Souscrire une assurance auto si vous habitez dans ces régions vous reviendra donc plus cher.

En savoir plus sur l’assurance auto pour les jeunes conducteurs

Avant la souscription d’un contrat d’assurance, vous pouvez vous demander :