Grille d'évaluation du permis de conduire - ActiROUTE

Grille d’évaluation du permis de conduire

La réforme du permis a mis en place de nouvelles questions pour l’examen théorique du code de la route et aussi une nouvelle grille d’évaluation du permis. Il s’agit désormais de bonifier les compétences des candidats plutôt que de pénaliser leurs erreurs. Le jour du passage de l’épreuve pratique du permis de conduire, les candidats sont notés sur 31 points. Pour obtenir le permis, il faudra au minimum marquer 20 points et ne pas commettre de fautes éliminatoires. C’est à l’aide de la grille d’évaluation que l’examinateur notera le candidat.

Sommaire

Modèle de la grille d’évaluation du permis

Critères et barème de la grille d’évaluation

En savoir plus sur l’épreuve pratique du permis

Modèle de la grille d’évaluation du permis

Grille d'évaluation du permis de conduire

Critères et barème de la grille d’évaluation du permis

Compétence : connaître et maîtriser son véhicule

Savoir s’installer et assurer la sécurité à bord : (2 points)

Selon la grille d’évaluation, avant de prendre la route en toute sécurité, le candidat devra effectuer différents réglages sur le véhicule :

  • Siège auto
  • Volant
  • Dossier
  • Rétroviseurs
  • Ceinture de sécurité
  • Point mort

Une bonne installation lui assurera une bonne visibilité, un accès optimal à toutes les commandes et un meilleur confort lors de la conduite. Il devra aussi contrôler que les passagers soient en sécurité avec notamment le port de la ceinture.

Effectuer des vérifications du véhicule : (3 points)

Le jour J, l’inspecteur du permis de conduire interrogera le candidat sur 3 questions. Une première concernera la vérification intérieure ou extérieure et la seconde abordera la sécurité routière. Depuis 2018, l’arrêté du 6 octobre 2017 prévoit désormais une question portant sur les notions élémentaires de premiers secours. La mesure a pour objectif de sensibiliser les automobilistes aux gestes qui sauvent.

Connaître et utiliser les commandes : (3 points)

D’après la grille d’évaluation du permis de conduire, le candidat doit être capable de montrer qu’il connait et qu’il sait faire fonctionner correctement l’ensemble des commandes de son véhicule : le volant, la boite de vitesse, l’embrayage et le frein. L’examinateur s’assurera qu’il a les mains correctement positionnées sur le volant, qu’il change les vitesses au bon moment. Il vérifiera aussi l’utilisation des accessoires comme les essuies glaces, le pare soleil…

Compétence : appréhender la route

Prendre l’information : (3 points)

Il s’agira pour le candidat de montrer sa capacité d’analyse et d’observation afin d’anticiper et d’évoluer au volant de son véhicule en toute sécurité. Tout au long du parcours, il devra effectuer différents types de contrôle afin de savoir précisément ce que font les autres usagers. Ces contrôles doivent être réguliers et obligatoires lorsqu’ils précédent une action comme :

  • Le changement de file
  • L’approche d’un rond-point
  • L’approche d’une intersection

Adapter son allure aux circonstances : (3 points)

Le candidat devra conduire en adaptant son allure selon la situation qu’il rencontre et en tenant compte de la réglementation. Il devra connaitre les limitations de vitesse et s’y conformer. Si la vitesse excessive est pénalisée, il ne faudra pas non plus conduire de manière anormalement lente afin de ne pas constituer une gêne pour les autres automobilistes. Il faudra trouver l’équilibre entre les deux et quand c’est possible rouler au plus près des limitations de vitesse autorisées.

Appliquer la réglementation : (3 points)

Conformément à la grille d’évaluation du permis, le candidat doit connaitre les règles du code de la route et les appliquer une fois au volant. Durant l’évaluation, le candidat devra respecter les limitations de vitesse, les panneaux et les marquages au sol. Le candidat devra porter une attention toute particulière à cette compétence car s’il commet une faute, elle peut être éliminatoire (non-respect d’un feu ou d’un stop, refus de priorité, franchissement d’une ligne continue…).

Compétence : partager la route avec les autres usagers

Communiquer avec les autres usagers : (3 points)

Lorsque l’on circule la communication est très importante, elle permet à la fois de se faire comprendre et de comprendre les intentions des autres usagers. Pour obtenir les points, le candidat devra utiliser correctement ses clignotants pour indiquer un changement de voie, un dépassement ou pour sortir d’un rond-point. Il devra aussi savoir quand utiliser ses feux de détresse ou son avertisseur sonore. Enfin il devra comprendre les indications données par les autres conducteurs.

Partager la chaussée : (3 points)

Quand on circule, on n’est pas seul sur la route ! La route ne nous appartient pas, on la partage bien évidemment avec les autres usagers. D’après la grille d’évaluation du permis, le candidat sera évalué sur sa position. Il devra notamment se placer sur la bonne voie, veillé à utiliser la voie de droite en marche normale et bien se placer sur la chaussée. Quel que soit la situation (ligne droite ou virage), il devra bien faire attention à ne pas se déporter.

Maintenir des espaces de sécurité : (3 points)

Pour se conformer à la grille d’évaluation, le candidat devra porter une attention particulière aux distances de sécurité autour de son véhicule. Il faudra respecter une certaine distance avec les véhicules se trouvant à l’avant, le code de la route impose 2 secondes minimum de distances de sécurité. À vous d’adapter cet espace par rapport à votre allure. Il faudra aussi être attentif aux espaces latéraux lorsque vous doublez un cycliste par exemple.

Autres critères de la grille d’évaluation du permis

Courtoisie au volant : (1 point)

En aucun cas il ne s’agira de laisser passer tout le monde sous prétexte d’être courtois ! Vous pouvez par exemple laisser passer les véhicules qui voudraient tourner si votre voie est bloquée. Le candidat devra aussi faire preuve de bienveillance particulièrement envers les usagers considérés comme vulnérables : les deux roues, les cyclistes, les piétons, les enfants…

Conduite économique et respectueuse de l’environnement : (1 point)

Dans le but d’économiser son carburant et de limiter le rejet de gaz à effet de serre, l’automobiliste d’aujourd’hui doit adopter les principes d’éco conduite. Pour cela, il devra adopter la conduite la plus fluide possible c’est-à-dire sans à-coups et en faisant preuve d’anticipation. Il devra aussi éviter les accélérations et les freinages brusques ainsi que les hauts et bas régimes du moteur.

Analyse des situations : (1 point)

Lors du passage du permis, le candidat doit être capable d’anticiper et d’analyser correctement les situations auxquelles il est confronté. L’inspecteur peut aussi vous interroger sur votre perception de la situation.

Adaptation aux situations : (1 point)

Pour obtenir le point, après son analyse de la situation, le candidat devra adapter son comportement routier en conséquence. Par exemple, il devra adapter son allure dans des situations particulières : ralentir à l’approche de bouchons ou de travaux.

Conduite autonome: (1 point)

Le candidat sera évalué sur sa capacité à conduire de manière autonome. La plupart du temps, l’inspecteur lui donnera une direction à suivre, comme une ville par exemple. Ensuite, le candidat devra être en mesure de suivre seul un itinéraire en se servant des panneaux.

Pour en savoir plus sur l’épreuve pratique du permis de conduire

Pour mieux vous préparer à l’examen du permis de conduire, vous serez intéressé par :