Passer la conduite en candidat libre - ActiROUTE

Passer la conduite en candidat libre

Vous devez fournir un certain nombre de documents pour passer le conduite en candidat libre.

L’auto-école n’est plus la seule solution pour passer son permis. La loi Macron a facilité le passage du permis pour les candidats libres. Désormais tous les candidats au permis sont sur un même pied d’égalité. En effet, à partir du 1er janvier 2017, les préfectures sont dans l’obligation de proposer une date d’examen aux candidats libres deux mois maximum après leur demande alors qu’auparavant la priorité était donnée aux élèves inscrits dans une école de conduite. Voyons plus en détail comment passer la conduite en candidat libre, de l’inscription jusqu’au passage de l’épreuve pratique du permis de conduire.

Sommaire

L’inscription au permis en candidat libre

Les cours de conduite pour les candidats libres

En savoir plus sur l’épreuve du permis de conduire

Comment s’inscrire pour passer la conduite en candidat libre

Si passer le permis de conduire est devenu plus simple pour les candidats libres, avant l’inscription à l’examen de conduite quelques prérequis seront nécessaires. D’abord, le candidat doit avoir obtenu l’examen du code de la route dont la durée de validité est de 5 ans. Durant ces 5 années, il pourra se présenter pour passer son permis. Il faudra également être âgé d’au moins 17 ans. L’inscription pour passer la conduite en candidat libre s’effectue soit auprès de la préfecture soit auprès de la direction départementale interministérielle.

Le candidat devra constituer un dossier d’inscription avec les documents suivants :

  • Remplir le formulaire Cerfa 02
  • Une photocopie recto verso d’un justificatif d’identité (carte nationale d’identité, passeport, titre de séjour…)
  • Une photocopie d’un justificatif de domicile
  • 2 photos d’identité récentes et homologuées
  • 2 enveloppes timbrées
  • La photocopie du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté, l’attestation provisoire en instance de convocation ou l’attestation individuelle d’exemption
  • L’ASSR 2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de second niveau) ou l’ASR (Attestation de Sécurité Routière)
  • Le livret d’apprentissage

Formation pratique pour passer la conduite en candidat libre

Pour se préparer à l’examen du permis de conduire, le candidat libre doit bien entendu se former. L’apprentissage de la conduite est exigeant. Si l’on n’a aucune expérience de la conduite, il est préférable de commencer par quelques leçons de conduite avec un professionnel comme une monitrice/moniteur d’auto-école. Passer la conduite en candidat libre s’adresse plutôt aux personnes qui ont déjà reçu une formation à la conduite en auto-école ou qui ont déjà passé le permis (permis étranger ou retrait de permis).

Les conditions à respecter pour l’apprenti conducteur

Pour passer la conduite en candidat libre, l’apprenti conducteur devra :

  • Avoir 17 ans minimum
  • Posséder le formulaire de demande de permis de conduire (Cerfa 14866*01) ou l’attestation d’inscription au permis de conduire en version dématérialisée
  • Détenir un livret d’apprentissage
  • Être sous la surveillance d’un accompagnateur

Les conditions à respecter pour l’accompagnateur

L’accompagnateur devra également remplir certaines conditions :

  • Posséder la catégorie de permis de conduire du véhicule utilisé depuis au moins 5 ans sans interruption
  • L’apprentissage de la conduite doit se faire à titre non onéreux
  • Fournir un justificatif d’identité et signer la charte de l’accompagnateur

Les équipements obligatoires du véhicule d’apprentissage

Vous pouvez louer une voiture à double commande chez un loueur de voitures ou passer par une auto-école en ligne. Les véhicules d’apprentissage sont réglementés, pour être homologués ils doivent être équipés :

  • D’un dispositif de double commande (accélérateur, frein et embrayage)
  • De 2 rétroviseurs intérieurs l’un réglé pour l’élève l’autre pour l’accompagnateur
  • D’un rétroviseur latéral extérieur gauche réglé pour l’élève
  • De 2 rétroviseurs latéraux extérieurs droits, l’un réglé pour l’élève et l’autre pour l’accompagnateur
  • D’un dispositif de double commande d’avertisseur sonore, de feux, de clignotants
  • D’un panneau portant la mention “apprentissage” placé sur le toit ou de l’inscription “apprentissage” placée à l’avant et à l’arrière pour être visible par les autres usagers de la route

En savoir plus sur l’épreuve du permis de conduire

Vous êtes sur le point de passer le permis de conduire, vous pourriez aussi être intéressé par :