Permis de conduire international - ActiROUTE

Permis de conduire international

Le permis de conduire international peut être nécessaire pour avoir l’autorisation de conduire dans certains pays.

Pour avoir le droit de conduire à l’étranger, le permis de conduire international peut être nécessaire. C’est le cas si vous voyagez dans certains pays en dehors de l’Europe ou si vous vous installez à l’étranger. Pour être en règle, vous devrez avoir sur vous votre permis français. En effet, le permis de conduire international n’est que la traduction de celui-ci. Il est reconnu dans tous les pays qui ont signé un accord de réciprocité avec la France. Pour l’obtenir, il faut effectuer une pré-demande en ligne sur le site de l’ANTS (Agence Nationale des Titres Sécurisés) et compléter sa demande de permis de conduire en envoyant les pièces demandées.

Sommaire

Comment effectuer sa demande de permis international ?

Pour quels pays faut-il un permis international ?

En savoir plus sur la demande de permis de conduire

Comment obtenir le permis de conduire international ?

La demande de permis de conduire international

La demande doit impérativement être réalisée avant le départ. En effet, les consulats ou les ambassades ne délivrent pas de permis de conduire international. Il est vivement conseillé de ne pas s’y prendre au dernier moment, les délais de délivrance sont longs (11 semaines minimum). Depuis le 30 mai 2018, la pré-demande pour le permis de conduire international s’effectue sur le site de l’ANTS. Pour cela, il faut posséder un identifiant ou se connecter via FranceConnect.

Les documents à fournir

Pour la pré-demande vous devrez fournir les documents suivants en version numériques :

  • un justificatif d’identité
  • un justificatif de domicile
  • votre permis de conduire

Les étrangers devront apporter en plus les pièces justificatives suivantes :

  • pour les ressortissants de l’Union européenne, les suisses ou les monégasques : un justificatif de résidence en France depuis au moins 6 mois
  • pour les ressortissants d’un autre pays : la copie du titre de séjour ou la vignette Ofii apposée sur le passeport

Une fois la pré-demande terminée, pour finaliser votre demande, vous disposez de 2 mois pour envoyer une lettre de demande du permis international, le courrier doit contenir les pièces suivantes :

  • l’attestation de dépôt de demande en ligne
  • une photo d’identité
  • une enveloppe préaffranchie tarif lettre suivie 50 g format « prêt à poster », libellée à vos nom, prénom et à l’adresse d’envoi souhaitée

Durée de validité et coût du permis de conduire international

La seule condition pour l’obtention du permis international est d’être titulaire d’un permis valide. Celui-ci ne doit pas faire l’objet d’une suspension, d’une annulation ou d’une invalidation. Le permis international est gratuit. Sa durée de validité est de 3 ans mais généralement vous ne pouvez conduire qu’un an avec le permis de conduire international. Au-delà, il faudra soit passer le permis local ou procéder à un échange de permis. Pour renouveler le permis international, il faudra fournir tous les documents demandés lors de la demande initiale.

Permis de conduire international : pour quels pays ?

Au sein de l’espace économique européen

Les titulaires d’un permis de conduire français sont autorisés à circuler en Suisse et dans tous les pays de l’Union Européenne (UE) et de l’Espace Économique Européen (EEE). Il s’agit des pays suivants : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Royaume-Uni, Roumanie, Slovaquie, Slovénie, Suède. Comme il existe une convention entre le France et ces pays, le permis de conduire international n’est pas nécessaire, les conducteurs doivent juste être munis de leur permis national original en cours de validité.

Aux États-Unis et au Canada

Pour tout séjour de moins de 3 mois (90 jours) dans les pays d’Amérique du Nord (États-Unis ou Canada), il n’est pas obligatoire d’avoir un permis de conduire international. Sauf si vous séjournez en Floride, en effet la Floride ne reconnait pas les permis français. Dans ce cas, il faudra faire une demande de permis de conduire international pour pouvoir conduire en toute légalité. Il faut aussi savoir que l’âge minimum pour conduire aux États-Unis est de 21 ans et même de 25 ans dans certains états. Si vous désirez vous installer aux États-Unis il faudra échanger votre permis contre un permis local ou bien passer le permis de conduire dans l’état où vous résidez.

Pour conduire au Canada, posséder un permis de conduire valide est suffisant si le séjour n’excède pas 3 mois (6 mois pour certaines provinces). En cas d’installation au Canada, sachez que certaines provinces ont signé un accord de réciprocité avec la France. Cela signifie que vous pouvez échanger votre permis français contre un permis local sans avoir à passer l’examen du permis. Les provinces canadiennes suivantes sont concernées par l’échange de permis : l’Alberta, la Colombie britannique, l’Ile du Prince Edouard, le Manitoba, le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Québec et la province de Terre-neuve-et-Labrador.

Dans les autres pays du monde

Dans de nombreux pays, le permis de conduire international est reconnu, il devra être présenté en complément de votre permis français. Ce sera le cas par exemple si vous vous rendez en Australie, en Nouvelle-Zélande ou en Afrique du Sud. Toutefois, certains pays ne reconnaissent ni les permis internationaux, ni les permis nationaux, une autorisation de conduire doit alors être demandée sur place. En fonction du pays visité et de sa réglementation vous pourrez avoir besoin ou non d’un permis de conduire international. Il convient de se renseigner sur la législation en vigueur avant le départ.

En savoir plus sur la demande de permis de conduire

Pour connaitre les démarches administratives relatives au permis de conduire, vous pouvez aussi lire :