Rater son permis de conduire 2 fois, que faire ? - ActiROUTE

Rater son permis de conduire 2 fois, que faire ?

Après 2 échecs, le délai pour obtenir une nouvelle place d’examen peut être long.

Selon la sécurité routière, en 2019, les inspecteurs du permis de conduire ont fait passer 1 422 232 examens de la catégorie B avec un taux de réussite de 58,3%. Après un premier échec à l’examen de conduite, le candidat est forcément déçu mais rater son permis 2 fois peut être encore plus difficile à digérer. Que faire si vous êtes dans cette situation ? Quelles démarches devrez-vous effectuer ? Nous vous disons tout.

Sommaire

Rater son permis 2 fois : les conséquences

Opter pour un autre type d’apprentissage de la conduite

En savoir plus sur l’échec à l’examen du permis de conduire

Rater son permis 2 fois : les conséquences

La validité du code de la route

Il faut savoir que lorsque vous obtenez le code de la route celui reste valable pendant 5 ans. La durée de validité de l’ETG (Épreuve Théorique Générale) a été rallongée en 2014, avant l’examen théorique n’était valable que 3 ans. Après avoir validé l’épreuve du code, les candidats au permis de conduire peuvent se présenter jusqu’à 5 fois maximum à l’examen de conduite. Rater son permis 2 fois n’oblige donc pas le candidat à repasser l’examen du code sauf si cela fait plus de 5 ans qu’il a réussi cette première épreuve du permis de conduire.

L’aspect financier

La formation théorique et pratique en vue d’obtenir un permis nécessite de mobiliser du temps et de l’argent. Rater son permis 2 fois peut mettre à mal les finances du jeune conducteur. La plupart du temps, avant de repasser l’épreuve pratique, il devra reprendre des leçons de conduite avec son moniteur d’auto-école afin de s’améliorer et corriger les erreurs commises lors de l’examen du permis. Mais cela a un coût, selon l’école de conduite, le candidat doit payer entre 35 et 50 € pour chaque heure de conduite supplémentaire.

Obtenir une nouvelle place d’examen

Si le candidat est inscrit dans une auto-école, c’est celle-ci qui se chargera de lui obtenir une place pour l’examen pratique. Mais après 2 échecs à l’épreuve de conduite, le mode d’attribution des places fait que l’auto-école n’aura pas de créneau d’examen supplémentaire, le candidat qui a échoué 2 fois prendra donc la place d’un candidat en 1ère ou 2ème présentation. Certaines auto-écoles pourront être réticentes à attribuer une place après 2 échecs. Le délai avant la présentation à l’examen peut alors être long. Les candidats libres eux pourront réserver une place d’examen sur le site Candilib.

Se remotiver

Rater son permis 2 fois peut faire perdre toute confiance en soi. « Je suis nul (le), je n’y arriverai jamais… » Les idées et les pensées négatives peuvent vous empêcher de rebondir. Lorsque vous avez digéré votre échec, il sera temps de passer à l’étape suivante c’est-à-dire vous préparer à repasser l’examen. Par exemple, vous pouvez examiner la grille d’évaluation remplie par l’inspecteur (ou l’inspectrice) et essayer de comprendre les raisons de votre échec et en tirer des leçons pour l’avenir. Avez-vous commis une faute éliminatoire ? L’examinateur a-t-il dû intervenir sur les pédales ?

Opter pour un autre type d’apprentissage de la conduite

La conduite supervisée

Tous les candidats n’obtiennent pas leur permis du premier coup. Pour ceux qui échouent après une ou plusieurs tentatives, la conduite supervisée peut être envisagée. Il s’agit d’une méthode de formation à la conduite qui s’effectue avec un accompagnateur. L’apprenti conducteur doit avoir suivi au minimum 20 heures de conduite et obtenir l’accord de l’assureur du véhicule qui sera utilisé pendant la conduite supervisée. Cela peut être une solution pour continuer à s’exercer à la conduite à moindre frais.

Le permis de conduire B sur boîte automatique

Apprendre à conduire sur un véhicule équipé d’une boîte automatique (au lieu d’une boîte manuelle) peut être plus facile pour certains conducteurs. En effet, l’apprenti conducteur n’aura plus de pédale d’embrayage ni de vitesses à passer. Il pourra ainsi mieux se focaliser sur la route. Aujourd’hui de nombreuse écoles de conduite possèdent des voitures à double commande avec boîte de vitesses automatique. Après 2 échecs, le candidat peut examiner la possibilité d’obtenir son permis sur un véhicule automatique.

Passer le permis en candidat libre

En choisissant de passer son permis en candidat libre, le conducteur doit savoir qu’il devra réaliser seul les démarches nécessaires pour passer l’examen : s’inscrire sur l’ANTS, obtenir une date de passage du permis, fournir le véhicule le jour de l’épreuve du permis… L’apprentissage de la conduite se fera sur un véhicule équipé d’un dispositif de double commande avec un accompagnateur. Ce type d’apprentissage coûte en moyenne entre 15 et 30 % de moins qu’une formation traditionnelle et peut être une solution après avoir raté son permis 2 fois.

Pour tout savoir sur l’échec à l’examen du permis de conduire

Vous avez raté votre permis, vous pourriez aussi vous informer sur :